Le numéro un mondial de la carte à puce Gemalto table sur une croissance à deux chiffres cette année. Il mise sur les opportunités offertes dans la sécurité numérique pour franchir une nouvelle étape de développement. Ce plan stratégique sera présenté le 5 septembre 2013.

Gemalto à l’aube d’une nouvelle phase de développement dans News Techno 000155275_imageArticle
Gemalto à l’aube d’une nouvelle phase de développement © D.R. – Gemalto

Olivier Piou, directeur général de Gemalto, affiche ses ambitions. Il table sur une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires et du bénéficie du groupe sur l’ensemble de l’exercice 2013. Les bons résultats enregistrés au premier semestre 2013 le confortent dans ses attentes. A taux de change constant, le chiffre d’affaires a bondi de 13% à 1,13 milliards d’euros et le bénéfice de 9,3% à 105 millions d’euros. La croissance des revenus, qui a atteint 9% au premier trimestre, s’est accélérée au second trimestre pour monter à 16%.

« Nous avons enregistré un nouveau semestre solide de croissance rentable, et avons plus que compensé l’augmentation des investissements dans les activités opérationnelles effectuée au second semestre de l’an dernier, commente le patron de Gemalto. Sur la période, nos équipes ont poursuivi le déploiement de programmes phares et nous sommes en bonne voie pour atteindre nos objectifs de 2013. »

Accentuer la diversification

Déploiement de réseaux mobiles 4G au standard LTE, mise en place d’infrastructures de sécurisation des mobiles, passage à la norme de paiement électronique sécurisé EMV, lancement de programmes des documents d’identité électroniques, développement du cloud computing… Autant de moteurs qui tirent fortement la croissance de Gemalto. Si tous les segments d’activité du groupe bénéficient de ces opportunités, ce sont les activités de transactions sécurisées (qui incluent les cartes et services pour les banques) et les plateformes de logiciels et services qui progressent le plus, avec des bonds respectifs de 18 et 25%.

Gemalto accentue sa diversification en dehors du marché de la téléphonie mobile, avec une part de ce secteur de 45% dans le chiffre d’affaires et 54% dans le résultat, contre respectivement 48% et 60% au premier semestre 2012. Le groupe est de plus en plus présent dans la sécurité numérique (qui comprend les documents d’identité électroniques, les services aux gouvernements ou encore la gestion des accès aux systèmes d’information), les applications machine-to-machine, ou les logiciels et services.

Le développement du numérique avec son corollaire dans la sécurité offre d’immenses opportunités de développement pour Gemalto. C’est pour tirer parti de ces perspectives qu’Olivier Piou compte lancer un nouveau plan stratégique le 5 septemebre 2012.

Ridha Loukil – Publié le jeudi 29 août 2013

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News Techno

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Un avion a volé avec un moteur ionique et ça pourrait révolutionner l’aviation

Pas besoin d’hélices ou de carburant pour propulser cet avion, qui a réussi à voler …