Toujours aux prémices de sa phase de développement, le projet Tango a pour l’instant la forme d’un smartphone capable grâce à des capteurs et des caméras de modéliser en trois dimensions l’environnement dans lequel il se trouve.

843644

« Nous sommes des êtres physiques et vivons dans un monde en 3D. Pourtant, les appareils mobiles partent aujourd’hui du principe que le monde physique s’arrête au bord de l’écran. » C’est en ces termes que Johnny Chung Lee, directeur du projet Tango au sein de l’Advanced Technology and Projects (ATAP) chez Google, décrit assez justement l’état de l’art dans le secteur des smartphones. Un constat qui a poussé les chercheurs de la firme de Mountain View à développer le projet Tango.

Projet Tango, pour l’instant, un smartphone

Le fruit de ces recherches est un smartphone doté d’un écran 5 pouces mais surtout de capteurs et d’appareils photos qui lui permettent « de suivre ses mouvements en 3D et en temps réel quand vous le tenez ». Non seulement il sait ainsi exactement où il se trouve et comment il se déplace, mais il est capable de cartographier vos déplacements et, par exemple, l’intérieur de votre maison, en prenant 250 000 mesures 3D à la seconde.
Pour les ingénieurs de Google, c’est une technologie qui va permettre au « gens d’interagir avec leur environnement de manières totalement nouvelles ». Et la liste des possibilités est en effet assez impressionnante de prime abord. On peut en effet imaginer des jeux « projetés » dans le monde ou qui tirent partie de la cartographie du monde réel pour s’afficher à l’écran. Il sera également possible de créer une fenêtre virtuelle dans l’espace réel pour accéder à un monde virtuel. Ou, de manière plus sérieuse, d’aider les malvoyants à mieux se repérer dans les espaces fermés, notamment.

Image de prévisualisation YouTube

Début de développement

Bien entendu pour tirer le plein potentiel de cette technologie, il faudra que des développeurs puissent accéder à cette technologie. Deux cents kits de développement devrait être mis prochainement à disposition, aux alentours du 14 mars 2014, pour que des applications puissent être développées.
Le site du projet précise que le projet Tango est toujours en phase « d’exploration » de ce qu’il est possible de faire sur une plate-forme mobile mais ne fait pas encore partie d’Android. Mais devrait logiquement l’être à termes.

Enthousiasme et prudence

Johnny Chung Lee s’enthousiasme : « Le futur est génial et nous sommes sûrs que nous pouvons le construire plus rapidement ensemble ». Cet engouement pour la technologie est tout naturel, pour autant, se pose évidemment les habituelles questions sur la sphère de la vie privée qui semble devoir se faire grignoter peu à peu. Pour mémoire, des logiciels espions installés sur des smartphones, notamment par les services de polices et secrets, essayaient de dresser une cartographie 3D de l’environnement des personnes en prenant des photos aléatoirement.

Source: Pierre Fontaine – 01net. – le 21/02/14

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News Techno

Laisser un commentaire

Consulter aussi

ART ROBOTIQUE Du 8 Avril 2014 au 4 Janvier 2015 – Cité des Sciences et de l’Industrie

Pour en savoir plus: info …