Une nouvelle poupée Mattel, qui doit sortir aux États-Unis d’ici la fin de l’année, pourra discuter avec les enfants et collecter leurs goûts.

barbie

Image de prévisualisation YouTube

« Hello Barbie », la dernière poupée de Mattel, doit sortir aux États-Unis d’ici la fin de l’année. L’entreprise la présente comme une poupée interactive avec qui l’enfant peut engager une discussion. « Pour que cela fonctionne, elle enregistre en permanence l’ensemble des sons émis dans son environnement. Si elle reconnaît que quelqu’un est en train de parler, la poupée enregistre ce qui est dit et le transmet à un serveur Mattel. La langue est analysée là-bas et une réponse adéquate est générée », écrit l’hebdomadaire allemand Stern, dont Slate.fr a repéré l’article.

Le journal allemand a d’ailleurs affublé la nouvelle poupée du surnom de « Barbie Stasi », en référence à la police politique d’ex-RDA : « Mattel veut également enregistrer les goûts des enfants, explique l’hebdomadaire. Cela sert soi-disant à donner des réponses adéquates. On imagine aisément la valeur que représente pour un fabricant de jouets une base de données utilisable qui recense les goûts des enfants. »

Source: Le Point – le 24/02/2015

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News Techno

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une plate-forme blockchain pour financer les matières premières.

PARIS (Reuters) – Quinze grandes entreprises, dont des banques françaises et des soc…