Imaginé après le tsunami au Japon en 2011, l’outil «Safety Check» (contrôle de sécurité) a été déclenché par Facebook vendredi quelques instants après l’annonce des attentats.

5281455_facebook

Grâce à cet outil, tous les utilisateurs localisés en France, et surtout à Paris et ses environs, ont pu en quelques clics rassurer leurs proches sans nouvelle d’eux notamment à cause des réseaux téléphoniques saturés.

C’était la cinquième fois que cette fonctionnalité était activée mais la première fois pour un événement qui n’était pas une catastrophe naturelle.

Selon Facebook, ce sont 5,4 millions de personnes qui ont mis à jour leur statut de sécurité en quelques heures. Par effet ricochet, 360 millions de personnes, partout dans le monde, ont reçu une notification attestant que leurs amis étaient sains et saufs.

Au lendemain de l’activation de cette fonctionnalité, les Libanais, touchés eux aussi par un attentat sanglant jeudi, s’étaient plaints de n’avoir pas eu accès à cet outil.

5281553_safety-check

Mark Zuckerberg et Facebook ont entendu ce reproche ce week-end et annoncé une généralisation du dispositif : «Jusqu’à vendredi, notre politique était d’activer le Safety Check pour les catastrophes naturelles. Nous venons juste de la faire évoluer et nous prévoyons désormais de l’activer pour les désastres humains qui surviendront à l’avenir.»

Messages de soutien en masse sur le réseau social

Les expressions de soutien et de solidarité se sont multipliées toute la nuit de vendredi à samedi et les jours suivants. Selon le géant américain, plus de 320 millions d’interactions liées aux attentats de Paris ont été activées en un peu plus de 48 heures.

Quelques heures après, ces messages de soutien avec le hashtag #PrayforParis se sont transformés en filtres temporaires Bleu Blanc Rouge que l’on peut superposer comme un calque sur les photos de profils.

Source: Damien Licata Caruso – 16/11/2015 – leparisien.fr

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News Techno

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pourquoi Netflix s’appelle Netflix ? Vous avez 4 heures !

Netflix par ci, Netflix par là… La plateforme de vidéo à la demande par abonnement a…