Oracle amène le Responsive Design à ses applications Saas

4 août 2017

News Techno

shutterstock_194315423-684x513

Oracle met à jour l’ensemble de sa gamme Saas. En dehors de plusieurs enrichissements fonctionnels, l’interface utilisateur est rénovée. Notamment pour s’adapter automatiquement aux terminaux mobiles.

Oracle livre une mise à jour significative de son portefeuille d’applications Saas. Oracle Cloud Applications Release 13, la nouvelle itération des solutions progicielles proposées sous forme de services par l’éditeur américain, propose une mise à jour de l’interface utilisateur à travers tout le porte-feuille ainsi que de nouvelles fonctions pour la gestion de la supply chain, l’ERP, la gestion des RH et la CX Cloud Suite (expérience client).

La Release 13 amène principalement une interface dite ‘responsive’, s’adaptant automatiquement au terminal utilisé (en particulier smartphones et tablettes). Oracle abandonne également sa navigation horizontale pour un modèle vertical, aujourd’hui dominant sur le Web. Côté enrichissement fonctionnel, Oracle greffe notamment des fonctions d’ingestion et d’analyse des données de l’IoT à sa suite d’applications de gestion de la logistique. De son côté, la ligne de produits spécialisée dans la gestion de l’engagement client (CX Cloud Suite) s’enrichit d’une application vouée à améliorer la satisfaction des clients et à gérer les opportunités de ventes additionnelles. Elle prend désormais également en charge les ventes indirectes, en proposant des fonctions dédiées au réseau de partenaires. Enfin, signalons que l’ERP voit débarquer une fonction de discount dynamique, s’adaptant au niveau de la demande.

Saas : près d’un milliard de $ au trimestre

Dans le Cloud, Oracle fait face à ses concurrents traditionnels (en particulier SAP, Infor ou Microsoft), mais aussi à des pure-players du Saas, comme Salesforce. « Oracle a bâti une présence imposante dans presque toutes les catégories des applications métier pour les entreprises ; maintenant, il s’agit pour lui d’attirer les clients actuels de sa pile logicielle traditionnelle vers l’infrastructure technique plus flexible du Cloud », explique Brent Leary, co-fondateur du cabinet de conseil CRM Essentials, à nos confrères d’IDG News Service. L’enjeu : passer à un modèle économique basé sur l’abonnement, bien plus prévisible sur la durée. Pour ce faire, les éditeurs misent sur les caractéristiques intrinsèques du modèle Saas, en particulier sa flexibilité qui permet de mettre les solutions rapidement en œuvre et de les adapter aux besoins du moment. Un argument qui abaisse le coût d’implémentation des logiciels.

D’ailleurs, parmi les 868 nouveaux clients des offres ERP d’Oracle dans le Cloud que l’éditeur affirme avoir attirés au cours de son dernier trimestre fiscal (clos le 31 mai), les deux-tiers n’avaient jamais utilisé un progiciel de la firme de Redwood Shores auparavant. L’éditeur affirme avoir à ce jour quelque 13 000 clients de ses offres Saas, Netsuite non compris. Avec le renfort de ce pure-player du Cloud (racheté en novembre 2016 pour 9,3 Md$), le total atteint 25 000. Le chiffre d’affaires Saas d’Oracle lors de son quatrième trimestre fiscal atteignait 964 M$, en progression de 67 % sur un an.

Source: Reynald Fléchaux – 03/08/2017 – silicon.fr

À propos de axileo

"votre accélérateur de performance"

Voir tous les articles de axileo

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

RonnyLassooij |
Petitesastucesutiles |
Smartfreelance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Wowgold4
| Diablo3gold4
| Tamindir Full program downl...