La branche investissement de Cisco a lancé un programme de financement avec une dotation d’un milliard de dollars, en partenariat avec Digital Alpha Advisors et les fonds de pension APG Asset Management et Whitehelm Capital. Objectif : accompagner les villes dans leurs projets connectés.

Smartcities : Cisco lance un programme d'aide à 1 Md$ dans News Techno 000000059627

De Paris à La Roche s/Yon en passant par Issy-Les-Moulineaux ou encore Dijon et Bordeaux, les projets IoT menés par les villes françaises se multiplient depuis plusieurs mois. Dans le monde, les exemples de métropoles – plus ou moins grandes – qui ont franchi le pas sont nombreuses (Londres, Sao Paulo, Nice, Fujisawa au Japon, Babcrock Ranch en Floride, Songdo en Corée du Sud…). Pour financer ce type d’investissements, les villes ont plusieurs choix comme recourir à l’impôt, les partenariats public-privé, mais aussi emprunter auprès d’organismes bancaires classiques. Mais elles peuvent aussi passer par des fonds privés ou se tourner vers différents programmes de financement comme celui que vient d’annoncer par exemple Cisco Capital.

La branche investissement de l’équipementier réseaux et télécoms Cisco a ainsi lancé son programme City Infrastructure Financing Acceleration, en partenariat avec Digital Alpha Advisors et les fonds de pension APG Asset Management et Whitehelm Capital. D’une dotation d’un milliard de dollars, ce dernier cible les villes du monde entier pour financer leurs projets smartcities.

Prêts à taux réduit et partage de revenus au programme

« Le financement est un des obstacles majeurs pour les municipalités qui veulent amorcer leur transformation en ville intelligente », a expliqué dans un communiqué Anil Menon, président de la division Smart+Connected Communities de Cisco. Le programme City Infrastructure Financing Acceleration propose des conditions de financement particulières pour les villes qui vont se tourner par exemple vers son offre Kinetic for Cities. Cela inclut des dispositifs allant de prêts à taux réduit, à un modèle de facturation à l’usage ou encore basé sur du partage de revenus. « Il n’y a pas de restrictions ou de répartition géographique pour ce programme de financement. Il n’y a donc pas de limites ou d’objectif chiffré précis pour la France ou l’Europe. Les projets seront étudiés au cas par cas sans discrimination positive ou négative », nous a par ailleurs précisé un porte-parole de Cisco.

D’après une étude de Simens Financial Services, le volume des fonds privés proposés pour soutenir les projets smartcity en France atteindrait 6,6 milliards d’euros.

Source

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News Techno

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Vidéo : quand Boeing enflamme des drones au canon laser

Le constructeur aéronautique a développé un prototype militaire de système laser capable d…