Chaussés de skis, vêtus de combinaisons et armés de bâtons, des robots se sont affrontés lors d’une course de vitesse lors des Jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud. Les petits humanoïdes ont offert au public quelques chutes amusantes lors de cette épreuve.

Image de prévisualisation YouTube

Les robots n’ont pas seulement investi les Jeux olympiques de Pyeongchang, organisés en Corée du Sud du 9 au 25 février 2018, afin d’assurer la sécurité lors de la compétition sportive. Ces JO d’hiver prennent de l’avance sur les ambitions japonaises avec une épreuve dans laquelle ce ne sont pas des humains qui s’affrontent directement, mais des robots.

La scène prête à sourire : juchés sur des skis, huit humanoïdes revêtus de combinaisons se sont défiés pour savoir lequel parviendrait à dévaler les pentes et franchir la ligne d’arrivée le plus rapidement, tout en évitant les obstacles dressés sur la piste.

Nés dans le giron d’universités, d’instituts de recherche ou d’entreprises, ces robots ont participé à une course baptisée « Edge of Robot : Ski Robot Challenge ». À la clé pour les concepteurs de la machine médaillée, une récompense de 10 000 $.

robot skieur

QUELQUES CHUTES IMPROBABLES

L’événement s’est déroulé au Welli Hilli Park Ski Resort, non loin des véritables Jeux olympiques d’hiver. Comme le montrent ces images, les températures glaciales semblent avoir eu raison du bon fonctionnement de certains de robots athlètes, qui ont offert au public présent quelques chutes improbables et amusantes.

Pour participer à cette course, les robots devaient respecter plusieurs critères. Tout d’abord, seuls les humanoïdes dont les articulations ressemblaient aux coudes et genoux humains étaient admis. Par ailleurs, aucune machine ne devait mesurer moins de 50 centimètres de hauteur.

LES ROBOTS DEVAIENT AU MOINS MESURER 50 CENTIMÈTRES

C’est finalement Taekwon V, un humanoïde mis au point par l’entreprise MiniRobot Corp, qui a remporté la médaille d’or de ces JO d’hiver pour robots skieurs. Ses concepteurs expliquent avoir réglé la caméra et les capteurs de l’appareil pour qu’il détecte précisément les drapeaux des obstacles, de couleurs bleue et rouge.

La page Facebook de la compétition permet désormais de consulter — en coréen — les statistiques associées à chaque robot de la course. Pour l’instant, les athlètes humains ne devraient pas avoir trop de souci à se faire face à ces machines : elles ne semblent pas encore prêtes de doubler les véritables skieurs.

Image de prévisualisation YouTube

Source

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Technos & Medias Internet Netflix va proposer un épisode interactif de la série Black Mirror : coup de com’ ou tendance de fond ?

Les spectateurs pourront choisir entre plusieurs options qui modifieront le déroulé d&rsqu…