La technologie HoloLens de Microsoft pourrait permettre de réaliser plus efficacement des opérations à haut risque. C’est le pari que se lance l’hôpital pour enfants Alder Hey Children’s Hospital.

Le 10 août 2018, Microsoft a annoncé son partenariat avec le Alder Hey Children’s Hospital afin d’améliorer la prise en charge chirurgicale des patients. Leur ambition est d’utiliser le casque HoloLens durant les opérations critiques tandis que l’immense tablette Surface Hub serait un outil de collaboration pour le personnel médical.

DES HOLOGRAMMES POUR SOIGNER UN CŒUR

HoloLens pourrait permettre aux chirurgiens de créer des hologrammes 3D d’organes complexes comme le cœur, très utiles pour les opérations délicates. C’est ce qu’explique Rafael Guerrero, chirurgien cardiologue à Alder Hey : «  Je dois visualiser cette vue 3D dans ma tête afin de mener cette opération. Vous pouvez affichez ces images sur un écran dans le bloc opératoire parfois mais ce n’est pas facilement accessible ; et je ne peux pas partir au milieu de l’opération pour obtenir plus d’informations à propos de mon patient. » Grâce à HoloLens, les chirurgiens pourraient disposer des scanners en face d’eux pendant qu’ils opèrent et ainsi améliorer le résultat de l’opération.

Image de prévisualisation YouTube

Les informations médicales d’un patient sont très souvent éparpillées dans plusieurs dossiers et sous forme manuscrite. Cela implique de quitter le bloc opératoire pour les consulter. La manœuvre fait perdre du temps au chirurgien en plus de risquer de compliquer l’opération. Avec Surface Hub, les chirurgiens et le reste du personnel médical n’auraient plus besoin de perdre du temps à aller consulter ces données puisqu’elles seront directement affichées. De quoi sécuriser les opérations en ayant à portée de mains des informations mises à jour.

Comment le casque HoloLens peut servir pendant les opérations chirurgicales à risque dans News lens-1024x559

HoloLens // Source : URL

Alder Hey travaille actuellement avec Black Marble, partenaire de Microsoft, afin de développer des applications capables d’introduire ces technologies dans l’hôpital. Iain Hennessey, directeur clinique de l’Innovation à Alder Hey, n’a pas caché son enthousiasme : «  Il est incroyablement important que nous embrassions la technologie afin d’avoir les meilleures personnes et d’accomplir des choses extraordinaires. Au final, la santé des enfants est plus importante que tout le reste. »

Le test n’est pour le moment prévu que dans cet hôpital et l’estimation des résultats n’est pas encore connue.

Source

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Pour un « plan Marshall français du numérique »

Dans une tribune au « Point », Vincent Ducrey, fondateur du HUB Inst…