Pour la première fois, ces deux joueurs profes­sion­nels ont été battus sur leur jeu vidéo favori. Jeudi 24 janvier 2019, ils ont été surpas­sés par l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle AlphaS­tar, créée par DeepMind. Lors d’une série de matchs diffu­sés sur YouTube et Twitch, l’IA a ainsi triom­phé sur les stra­té­gies humaines dix fois d’af­fi­lée. Grze­gorz « MaNa » Komincz, l’un des joueurs profes­sion­nels, a tout de même réussi à arra­cher une victoire à AlphaS­tar, à la fin de leur affron­te­ment, rapporte le maga­zine améri­cain The Verge.

Ces joueurs invain­cus sur Star­craft ont été battus par une IA dans News starcraft-2-300x200

« Il était très diffi­cile de juger ce qu’Al­phaS­tar faisait ; c’était une expé­rience incroyable », s’est enthou­siasmé le joueur pro. « J’étais impres­sionné de voir qu’elle réali­sait des mouve­ments avan­cés et mettait en place des stra­té­gies diffé­rentes dans presque tous les jeux, en utili­sant un style très humain, auquel je ne m’at­ten­dais pas », a expliqué MaNa. Ses défaites en série lui ont permis de consta­ter« à quel point [son] jeu repo­sait sur le fait de forcer les autres à commettre des erreurs, et exploi­ter les réac­tions humaines ».

Image de prévisualisation YouTube

Pour entraî­ner AlphaS­tar, DeepMind lui a d’abord fait regar­der des redif­fu­sions de matchs de StarC­raft II pendant trois jours, sans inter­rup­tion. L’équipe a ensuite divisé l’IA en plusieurs enti­tés, afin de les faire s’af­fron­ter elles-mêmes lors de tour­nois, une semaine durant. « J’es­père qu’à l’ave­nir, les gens pour­ront regar­der en arrière et peut-être consi­dé­rer cela comme une étape de plus vers tout ce dont est capable un système d’IA », a déclaré David Silver, le co-respon­sable de la recherche chez DeepMind.

SOURCE 1

SOURCE 2 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par axileo
Charger d'autres écrits dans News

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Brexit : depuis Paris, le fonds Partech rassure les startups tech anglaises

Depuis Paris, le fonds Partech se veut rassurant après le Brexit : ils continueront à inve…